Les dépenses publiques, comparaisons dans le temps et dans l’espace

 

Les trois documents reproduits ci-après complètent et précisent les indications chiffrées données dans l’article « Pour un débat objectif et serein sur la dépense publique ».

Le premier figure à la page 26 du récent rapport de France Stratégie intitulé « Quelle action publique pour demain ? ».Il montre comment ont évolué, en points de PIB, les diverses catégories de dépenses publiques en France au cours des trois dernières décennies. On y constate que, durant cette période, l’augmentation a porté, quasi-exclusivement, sur les dépenses de transfert (+ 8,7 points de PIB) alors que les dépenses d’investissement et de fonctionnement de l’administration sont restées pratiquement stables (+ 0,7).

C’est pour ces dernières dépenses, qualifiées « production des administrations publiques », que l’office statistique de l’UE, Eurostat, a établi le second document, une carte qui montre comment se situent les différents pays. On y voit se dessiner, en vert foncé, une zone où ces dépenses sont les plus élevées, qui inclut non seulement les pays scandinaves mais aussi le Royaume Uni. La France se trouve, avec trois pays d’Europe centrale, dans une seconde zone. Viennent ensuite l’Italie, l’Autriche et le Portugal, puis la Pologne et l’Espagne, enfin l’Allemagne, la Roumanie et l’Irlande. Ce document confirme ce qui ressort du précédent. Pour la production des administrations publiques la France se situe dans une moyenne haute, mais elle ne sort pas du lot. C’est pour les dépenses de transfert que les différences sont les plus importantes.

Le troisième document, qui reprend également des données d’Eurostat, est à manier avec précaution, car les conventions de calcul qui le sous-tendent ne sont probablement pas appliquées partout de la même manière. Il donne, sans distinguer entre production et transferts, une répartition par fonction. On y voit que, pour la France, les différences en plus par rapport à la moyenne européenne se situent principalement sur la protection sociale, la santé et le logement. Les différences en moins sont sur les services généraux et les affaires économiques.

 



 

Document 1 : évolution entre 1978-2011 des dépenses publiques par nature (en points de PIB)

Entre 1978 et 2011, la dépense publique totale a augmenté de 11,3 points de PIB

Capture d’écran 2015-11-29 à 05.16.28

(Cliquez sur le document 1 pour l’afficher plein écran de manière à pouvoir en lire le détail)

* ISBLSM : institutions sans but lucratif au service des ménages.

Source : Insee, Direction du budget

 

Document 2 : les dépenses de production des administrations publiques

 

Sans titre

(Cliquez sur le document 2 pour l’afficher plein écran de manière à pouvoir lire sa légende)

 

 

Document 3 : structure des dépenses publiques

Capture d’écran 2015-11-29 à 05.16.48

(Cliquez sur le document 3 pour l’afficher plein écran de manière à pouvoir en lire le détail)